Notre groupe
Photo de groupe de l'école du Cercle digital bachelor communication design éditorial mastère audiovisuel documentaire.

Choisir une école pas comme les autres

L’école du Cercle digital (anciennement ESTEN) est différente. Elle a été créée par une agence de communication éditoriale et digitale, soucieuse de l’évolution culturelle et numérique. Les professionnels des secteurs de l’édition, de la communication, de l’audiovisuel et du journalisme ont confirmé les besoins de ces formations uniques. Ils attendent avec impatience les jeunes professionnels formés selon leurs envies.

Ces marques-là, vous les connaissez ?

Jeu et application Pour Les Nuls

Almanach Les Grosses Têtes

Jeu Harry Potter

Calendrier National Geographic

Vidéo GEO Art / Le Monde

Calendriers GEO

eBook Nos étoiles contraires

Produits Les Incollables

L'Agence du Cercle digital : bibliothèque des réalisations : (les incollables, éditions Playbac, calendrier GEO, Prisma Gallimard).

Ces ouvrages ont été réalisés par l'agence, créatrice de l’école supérieure du Cercle digital. Et il y en a d’autres !
Si la curiosité vous gagne, découvrez-en plus ici.

À l’initiative de cette école d’édition et de journalisme, il y a son directeur, Emmanuel Roc, professionnel du milieu de l’édition et de la communication.

Il a fondé son agence de communication éditoriale et digitale en 2003, après plus de dix années d’expérience dans le domaine. L’agence réalise tous types de projets, qu’ils soient papier ou numérique. Des livres, des jeux de société, des sites internet, des applications… et plus récemment, des visites virtuelles et des hologrammes. En veille technologique permanente, l’agence met tout en œuvre pour répondre à la demande actuelle de ses clients… Et même l’anticiper !

Quelques dates clés…

  1. L’aventure commence !

    En 2003, Emmanuel Roc créé son agence de communication éditoriale ROC Édition & Multimédia, devenue désormais L’agence du Cercle digital. Il décroche la réalisation technique de la collection Les Incollables, par des procédés innovants, pour la maison d’édition PlayBac.

  2. Le numérique arrive sans que le monde de l’édition n’y soit prêt…

    Début 2007, l’agence reçoit une première demande pour la création de produits numériques sur GEO. Emmanuel Roc constate alors le manque de compétences des infographistes dans le domaine des nouvelles technologies et l’idée de créer sa propre école spécialisée lui vient à l’esprit.

  3. L’agence créé une école

    En 2010, après des mois de préparation pour créer un programme de formation adapté aux attentes des professionnels, l’école ESTEN, devenue l’école du Cercle digital, ouvre avec le lancement de la filière Sup’Édition. Avec cette formation, de jeunes post-bac passionnés acquièrent toutes les compétences nécessaires aux métiers de l’édition papier et digitale, de la communication et de l'audiovisuel.

  4. Création de la maison d’édition Incunables 2.0

    En mai 2011, l’école créé sa propre maison d’édition. Baptisée par les étudiants, les Éditions Incunables 2.0 rendent hommage aux premiers livres imprimés en y associant la pointe de modernité de nos jours. Chaque année, elle permet aux étudiants de pouvoir éditer leurs projets papier et numériques. 

  5. Le Futur du Livre, le salon du numérique arrive à Tours !

    Les 11 et 12 septembre 2015, à l’initiative de l’agence, Le Futur du Livre prend place à l’Institut de Touraine et dans le square Sourdillon. Rencontres et échanges professionnels autour des évolutions du papier et du numérique, mais aussi découverte d’applications et concepts innovants pour le grand public étaient au rendez-vous.

  6. On se lance dans le digital !

    En 2016, l’agence ouvre une seconde activité, spécialisée digitale. Créations d’applications, de livres numériques et enrichis, de vidéos… De nouveaux défis à relever et à réaliser.

  7. Un groupe… de mondes complémentaires

    L’agence et l’école se réunissent dans les mêmes locaux en s’installant au deuxième étage de l'ancienne imprimerie Mame, devenue Cité de la Création et de l’Innovation. Dans le même temps, les différentes activités du groupe se rassemblent sous le nom « Le Cercle digital », afin de pouvoir mieux impulser de nouveaux projets non plus en tant qu’école ou en tant qu’agence, mais en tant que groupe.

  8. Une exposition lors des Journées du Patrimoine 2017

    Suite à notre arrivée sur le site des anciennes imprimeries Mame, nous avons souhaité participer à l’animation du lieu. En partenariat avec les Éditions Fleurus/Mame qui fêtaient leur 250 ans, nous avons organisé un week-end inoubliable chargé d’histoire.

    Les 15, 16 et 17 septembre 2017, une exposition a été installée dans le hall de Mame retraçant l’histoire de cette imprimerie familiale. De nombreux rendez-vous (atelier de restauration de livres anciens, atelier pour les enfants et conférences sur la dynastie Mame…) ont rythmé cet évènement.

  9. Lancement d’une seconde formation : Sup’Média

    En 2017, la première promotion de la filière Sup’Média (mastère Audiovisuel - Information et Documentaire) fait sa rentrée. À nouveau, le programme est créé après l’audit et avec le soutien de professionnels reconnus. Le cursus forme des professionnels polyvalents, aussi à l’aise sur du reportage que sur du documentaire, prêts à créer du contenu pour tous les supports de diffusion.

  10. Création d’un centre de formation continue

    En 2018, après deux formations initiales, Le Cercle digital décide de créer un centre de formation destiné aux professionnels. Les technologies évoluent sans cesse et il faut donc être en mesure de réagir et de s’adapter aux nouveaux besoins. Ces formations pour et par des professionnels sont donc un bon moyen de se mettre à jour et d’être à l’initiative de futurs projets innovants.

Les compétences du 21e siècle
au cœur de notre enseignement

L’union fait l'innovation

Emmanuel Roc, professionnel de la communication éditoriale et digitale et Directeur Fondateur du groupe le Cercle digital.

Cela fait maintenant plus de 25 ans que j’évolue dans le secteur de la communication. J’ai vu arriver à grands pas la révolution numérique de nos métiers. L’édition et la communication ont été les premiers à basculer vers cet univers avec la PAO dans les années 90. Ce fut ensuite les secteurs de la photographie, puis de la vidéo.

Aujourd’hui, ce sont tous les secteurs qui sont concernés. Les entreprises qui ont survécu à ces changements radicaux sont celles qui ont su comprendre, s’adapter et utiliser plusieurs compétences simultanément. Je suis convaincu que le travail collaboratif est un facteur majeur de réussite, loin devant l’ultraspécialisation individuelle.

C’est l’union de passionnés aux compétences polyvalentes où la spécialisation émerge de plusieurs collaborateurs qui fait aujourd’hui l’innovation. Je crois profondément à l’efficacité plurielle qui permet de faire face aux mutations numériques trop rapides. Nos métiers pointus mêlant créativité, esthétisme et haute technologie nécessitent des connaissances multiples.

Au fil des années, nous avons su créer un cercle de passionnés, motivés, polyvalents, agiles et pluricompétents pour que nos activités s’adaptent à l’essor des nouvelles technologies.

C’est la formation initiale et continue qui concrétisera cette vision à long terme et nous voulons transmettre notre passion à tous ceux qui entrent dans Le Cercle digital.

Emmanuel Roc, directeur et fondateur du Cercle digital

Sup’Édition, une formation post-bac pas comme les autres

À l’origine, l’école du Cercle digital ouvre en 2010, avec la formation Sup’Édition. Ce cursus d’enseignement supérieur, en phase avec les besoins des secteurs de l’édition, de la communication, de l’audiovisuel, du web et du multimédia, permet aux étudiants de devenir des professionnels recherchés pour leurs compétences et leur polyvalence. Une qualité précieuse dans ce domaine en évolution permanente.

A l'école du Cercle digital, le MacBook est l'outil de création des publications papier et numérique.

Pourquoi avoir créé une école ?

1 - Parce que les formations graphiques ou éditoriales ne sont pas suffisamment tournées vers le numérique. Il ne faut pas confondre création d’illustration sur ordinateur et création d’application ou de contenu interactif.

2 - Parce que les écoles de développeurs / programmateurs n’ont pas une formation adaptée au secteur culturel. Ils n’en connaissent pas les règles et les contraintes. Ces formations sont plutôt prévues pour du développement logiciel, logiciels que nous utilisons pour concevoir des projets.

Pourquoi une formation papier ET numérique ?

Il ne faut pas uniquement se consacrer au numérique pour avoir un avenir. Le papier et le numérique sont complémentaires. Nous restons attachés au papier, à l’objet que l’on peut toucher et offrir comme un livre ou un jeu de société… et le numérique évolue, il devient lui aussi un vecteur de communication fort avec la vidéo et l’interactivité avec l’utilisateur. Les deux prennent une place dans notre quotidien, autant savoir les maîtriser tous les deux ! Et on va vous dire un secret : les entreprises ont besoin d’être accompagnées dans ces évolutions avec des professionnels qui connaissent leur passé, leur présent, et qui sont aptes à assurer un soutien futur autant sur des productions imprimées que digitales.

L'école d'enseignement supérieur du Cercle digital propose des formations en édition, communication, journalisme, audiovisuel.
L'école du Cercle digital est innovante et en adéquation avec le marché de l'emploi.

Nous avons créé une école qui plaît aux professionnels

Pour nous, le programme de formation d’une école ne doit pas être seulement conçu en fonction de ce qu’aiment les jeunes post-bac. Nous pensons qu’une école doit présenter des formations qui collent avant tout avec la réalité du marché de l’emploi et évoluer chaque année avec les NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication) qui progressent plus vite que la lumière. C’est avec cet esprit que l’école ESTEN, devenue l'école du Cercle digital, est née. Des professionnels ont suggéré et validé le programme de formation. Et chaque année, celui-ci est mis à jour. On retire ce qui devient obsolète (exemple : la technologie Flash) et on ajoute les nouveautés pour toujours être à la page et même anticiper le futur.

Je veux découvrir le bachelor

Sup’Média, un mastère pas comme les autres

Pourquoi s’arrêter à l’édition et à la communication lorsque l’on voit que le secteur de l’information (reportage, documentaire, investigation…) a aussi besoin de nouveaux professionnels formés pour tous les supports de diffusion ?

L'école du Cercle digital dispense un cursus bac+5 spécialisé en audiovisuel et médias de l’information.

Pourquoi une nouvelle formation spécialisée en audiovisuel et médias de l’information ?

La formation Sup’Média vient répondre à un besoin généré par les nouvelles habitudes de consommation de l’information. Avec le développement des web TV, de la VOD, le contenu est devenu beaucoup plus ciblé par le public. Il faut ainsi produire davantage de contenu spécifique pour satisfaire à la demande croissante.

C’est pourquoi, Sup’Média forme des professionnels polyvalents, aussi à l’aise sur du reportage que sur du documentaire. Armés de leur pack matériel (caméra, pied, son, éclairage…), ils créent du contenu prêt à être diffusé sur toutes les plateformes.

Le mastère Sup’Média a également été lancé après l’audit et le soutien de professionnels reconnus.

Je veux découvrir le mastère

Un voyage pas comme les autres

Pendant les 6 premières années d’existence de l’école, les étudiants ont été accueillis dans un cadre d’exception qu’est l’Institut de Touraine, un lieu culturellement riche et symbolique du patrimoine tourangeau. Nous avons grandi petit à petit, et depuis janvier 2017, nous avons pris notre envol en déménageant sur le site MAME, la Cité de la Création et de l’Innovation.

  • De l’Institut de Touraine

     Le berceau de l’apprentissage de la langue et de la culture française.

    Nous avons eu l’opportunité d’être accueillis dans ce bâtiment historique protégé pendant les 6 premières promotions de l’école. Nos étudiants ont pu parfaire leurs connaissances dans ce cadre dépaysant et nous en remercions l’Institut.

    L’hôtel particulier Torterue, un magnifique édifice de style « Second Empire », est construit en 1864. Il est réquisitionné un bon nombre de fois durant les guerres successives, devenant entre autres un hôpital militaire.

    En 1912, Monsieur Edmond Sourdillon crée l’Institut de Touraine. En 1924, il l’établit à l’Hôtel Torterue lorsque la ville de Tours acquiert le bâtiment. Et c’est le début d’une belle histoire car déjà plus de 200 000 étudiants des 4 coins du monde sont venus y apprendre la langue française la plus pure du Val de Loire.

    DÉCOUVRIR L'INSTITUT

    Attenant au bâtiment, le square Sourdillon doit son nom au créateur de l'Institut de Touraine.

  • …à MAME

    Cité de la Création et de l’Innovation, lieu Totem de la FrenchTech Loire Valley.

    Nos locaux situés au 2e étage de La Tour, réunissent l’agence de communication éditoriale et digitale, l’école supérieure d’édition et de journalisme, un studio photo, un studio son, des salles de formation pour les professionnels…

    Les imprimeurs-libraires, devenus éditeurs, de la famille Mame sont installés à Tours depuis la fin du XVIIIe siècle. Dans un premier temps installé entre la rue Néricault Destouches et la rue des halles, l’imprimerie est détruite durant les bombardements de 1944.

    Après la Seconde Guerre mondiale, Alfred Mame, décide de faire construire son nouveau site industriel, en bord de Loire, dans les années 50. Modèle d’architecture et d’innovation, les sheds des ateliers et les pavillons sur le toit ont été imaginés par l’architecte Bernard Zehrfuss et le célèbre ingénieur-designer Jean Prouvé

    L’imprimerie, séparée de sa maison d’édition, vivra de grandes difficultés dans les années 70, avant d’être rachetée… mais de nouveaux déboirs se font ressentir en 2010, cette fois, sans proposition de rachat. La Ville de Tours s’intéresse alors au site et ce sera finalement la Métropole de Tours, nouvellement créée, qui réhabilitera le lieu pour accueillir de nombreuses entreprises du numérique. Ce lieu a été valorisé pour devenir un pôle innovant et ouvert sur la ville.

    Désormais classé aux Monuments historiques, Mame accueille notamment les étudiants de notre école et l'agence du Cercle digital depuis janvier 2017, ainsi que plusieurs start-up et entreprises. Le rez-de-chaussée est quand à lui investi par l'École Supérieure d'Art et de Design de Tours. L'ensemble du site est un cadre propice à l’émergence de nouveaux talents.

    DÉCOUVRIR MAME

    Le studio photo/vidéo

    Les salles de formation

    L'espace détente

    L'espace d'accueil

    L'agence du Cercle digital

JE DÉCOUVRE LE CURSUS…

SUP’ÉDITION SUP’MÉDIA
Top