Notre groupe
Le programme du master journalisme Sup’Média est évolutif pour s’adapter aux réalités du terrain.

Maîtriser le sujet pour devenir autonome

Le programme de la formation Sup’Média est évolutif pour s’adapter aux réalités du terrain. Grâce au pack matériel audiovisuel, les étudiants peuvent partir en toute autonomie se confronter au terrain. Ils acquièrent ainsi les réflexes métiers pour devenir de bons journalistes audiovisuel multisupport dès la sortie du Mastère.

Une année à Sup'Média, c'est :

  • des cours répartis en 6 Unités d’Enseignement (UE) sur deux semestres ;
  • la mise à disposition d'un pack matériel individuel (caméra, micro, son, éclairage) afin de pouvoir être opérationnel à tout moment ;
  • une période de stage de 300h à 600h selon l’année ;
  • des projets concrets de reportages ou de documentaires diffusés chaque année.
Avec le pack caméra, les étudiants du mastère Sup'Média se confrontent au terrain en autonomie.

Un programme varié, c’est bien meilleur pour la santé

Les matières enseignées, réparties en Unités d’Enseignement (UE), dans le programme sont complémentaires. Le nombre d’heures de cours - deux fois plus élevé que dans d’autres cursus de niveau équivalent - permet de maîtriser chaque aspect du journalisme et du documentaire. À la fin de chaque année, l’étudiant doit réaliser un projet personnel afin de mettre en pratique ses connaissances.

 L’étudiant bac+5 du master en journalisme audiovisuel Sup'Média apprend à nourrir sa culture générale.
Culture, communication et économiemore_vert

Grands enjeux du monde contemporain, Droit, Éthique, Déontologie, Culture de l’information et de l’image, Langues

Culture, communication et économieclose

Une bonne culture générale est essentielle. L’étudiant apprend à la nourrir et se construit de solides connaissances sur le savoir commun et une vision objective des enjeux géopolitiques passés, présents et futurs.

L’étudiant en mastère de journalisme apprend à créer du contenu : techniques rédactionnelles (interview, chronique, reportage) .
Conception de contenusmore_vert

Recherche, analyse et validation de l’information, Techniques rédactionnelles (interview, chronique, reportage)

Conception de contenusclose

Enquêter, faire ses recherches, les vérifier, savoir rédiger et transmettre l’information en fonction du public ciblé, la méthodologie s’apprend. En seconde année du Mastère (M2), l’accent est porté sur les techniques documentaires et le storytelling.

 L’étudiant Sup'Média en journalisme gère l’information sur les médias (presse, radio, télévision, web).
Gestion éditorialemore_vert

Chaîne éditoriale, Modèles économiques des médias, Stratégie éditoriale

Gestion éditorialeclose

L’étudiant explore les différentes chaînes éditoriales de la presse, de la radio, de la télévision et du web. Savoir gérer l’information sur les nombreux médias existants pour maîtriser son impact est la clé d’un grand journaliste.

 L’étudiant Sup'Média apprend à créer du contenu : reportage photo, vidéo et audio, post-production.
Techniques professionnellesmore_vert

Reportage photo, vidéo et audio, Post-production

Techniques professionnellesclose

Cadrage, prise de son, montage, post-production, PAO, présentation… On lève le rideau, et les techniques audiovisuelles n’ont plus de secrets. Point fort de la formation, l’étudiant apprend à diffuser du contenu varié sur tous les supports (papier, web et multimédia).

 L’étudiant du mastère journalisme Sup'Média présente son projet : financement et diffusion d’un film.
Production et diffusion (M2)more_vert

Financement d’un film, Diffusion et pitch, Droit

Production et diffusion (M2)close

L’étudiant apprend à présenter son projet de film à des sociétés de production et à adapter la réalisation technique en fonction des supports de diffusion.

Les étudiants du master journalisme réalisent des projets tutorés : web tV, reportage, documentaire, magazine d'information
Projets professionnelsmore_vert

Web TV, Reportage, Documentaire

Projets professionnelsclose

Attention, ça tourne ! Les étudiants réalisent sans cesse des projets tutorés mettant directement en pratique les compétences enseignées. Parmi eux, ZINÉO, est le magazine vidéo de l'école qui leur permet de traiter pendant plusieurs semaines de sujets d'actualité à la manière d'un journal télévisé.

Les stages en entreprise permettent à l’étudiant en master journalisme documentaire de développer son réseau.
Stages en entrepriseclose

Rien ne vaut les expériences du terrain. Les stages en entreprise, obligatoires chaque année, permettent à l’étudiant d’évoluer et de développer son réseau, en obtenant les réflexes nécessaires à l’exercice du métier.

Ateliers, Master class et conférences sont organisés lors du cursus bac+5 en journalisme documentaire Sup'Média.
Master class et ateliersmore_vert

Rencontres, transmissions d'expérience

Master class et ateliersclose

Des ateliers, des Master class et des conférences sont organisés au cours du cursus pour favoriser l'échange avec des professionnels et la transmission d'expériences. 

Ici, ce ne sont pas toujours des "têtes d'affiche" qui viennent animer ces rendez-vous d'exception. En revanche, ce sont tous des professionnels de terrain qui transmettent leur passion.

Je candidate au mastère Sup'Média
  • Année 1

    La première année de la formation Sup’Média est dédiée au reportage, l’information de façon objective.

    La première année se focalise sur la création et la restitution d’une information de manière objective : écriture d’un sujet, reportage photo, tournage et montage vidéo…

    Avec un Bac 3, chaque étudiant arrive avec un profil différent…

    Nul besoin d’avoir un bagage de compétences techniques avant son arrivée à Sup’Média. Chaque étudiant démarre avec un parcours d’études différent, avec ses propres passions et centres d’intérêt qui l’ont poussé à choisir ce mastère. Mais la filière Sup’Média met très rapidement tous les étudiants au même niveau.

    L'étudiant littéraire dévoilera ses talents pendant les cours de techniques rédactionnelles - presse écrite, radio, TV, web - et aiguisera sa plume au fil des ateliers dédiés à cet apprentissage.

    L'étudiant en sciences humaines ou sociales appréciera certainement l'enseignement des grands enjeux du monde contemporain, les enquêtes sur le terrain, la collecte, l 'analyse et la vérification d'information.

    L'étudiant en sciences politiques et juridiques se retrouvera dans les cours de géopolitique, d'environnement socio-économique et découvrira avec plaisir les spécificités liées au journalisme : droit et déontologie des médias, culture de l'information et de l'image.

    L'étudiant créatif, peut-être déjà initié aux techniques audiovisuelles et multimédia, s'épanouira au cours des ateliers de prise de son, de photographie, d’infographie motion design ou encore de montage video.

    Mais le profil initial et ce qui les a amené à choisir cette formation ne détermine pas les talents et les vocations futures. Un étudiant littéraire pourra se découvrir une passion pour l’audiovisuel, l’étudiant, à l’origine plus attiré vers les sciences humaines, sera peut-être aussi intéressé par la création d’infographies.

    Toutefois, il est certain que tous ont un goût prononcé pour l’aventure et l’inattendu.

     

    …et devient polyvalent, créateur de contenu porté par une technique maîtrisée.

    À Sup'Média, on pense que maîtriser autant le contenu que la technique est une véritable valeur ajoutée pour tout métier dans le secteur de l’audiovisuel et de l’information. Ainsi misons-nous également sur la polyvalence au sein du cursus. Savoir collecter et rédiger une information, l’illustrer ou la scénariser avant de la retransmettre sous différents formats (article, reportage photo, vidéo) sont autant de compétences à acquérir.

    Côté contenu, l’étudiant cultive sa curiosité et son analyse, apprend à enquêter et valider l’information, et enrichit ses connaissances sur les grands enjeux du monde contemporain (politique, économie, environnement, sécurité, sport…).

    Grâce à l’apprentissage des différentes techniques rédactionnelles, l’étudiant est capable d’élaborer un sujet sous la forme d’une chronique, d’une interview ou d’un reportage.

    Durant cette première année du Mastère, les sujets sont abordés sous un angle purement objectif : les faits, rien que les faits ! Le but étant d’apprendre à restituer un sujet sans influencer ni prendre parti.

    Côté technique, l’appareil photo et la caméra n’auront plus de secrets pour les étudiants. Photographie, cadre, lumière, tournage intérieur et extérieur, prise de son, editing et montage vidéo… Muni de son propre pack matériel mis à disposition par l'école, l’étudiant apprend à maîtriser toutes les techniques professionnelles pour donner vie à ses images jusqu’à leur diffusion. En parallèle, les étudiants s’initient aux logiciels leur permettant de créer des infographies ou du motion design et mettent en place une plateforme Web TV.

    Et pour pratiquer ? Ils réalisent, entre autres, plusieurs numéros du magazine vidéo de l’école : ZINÉO. De quoi se professionnaliser avec l’expérience du terrain avant d’effectuer son stage de 2 mois minimum !

    La Tribune Hebdo, novembre 2017

    Reportage sur l’exercice attentat à l’Espace Malraux, Joué-lès-Tours.

    Magazine ZINÉO

    Pendant plusieurs semaines, les étudiants réalisent ZINÉO le magazine vidéo d'actualité locale de l'école.

    Assises Internationales du Journalisme de Tours, mars 2018

    Interviews durant les 11e Assises Internationales du Journalisme de Tours.

    Magazine du Tours Football Club (2017-2018)

    Rédaction d'articles dans le magazine.

    Émission Page 19, mai 2018

    Making-of des coulisses du tournage de l’émission littéraire Page 19, avec Daniel Picouly pour France Télévisions en mai 2018.

  • Année 2

    La deuxième année de la formation Sup’Média est dédiée au documentaire, enquêter tout défendant un point de vue. 

    La deuxième année se spécialise sur la réalisation documentaire, un format plus long où l’auteur expose son point de vue. Le storytelling et la post-production sont notamment mis à l’honneur.

    Rédiger et tourner un sujet en toute neutralité ou avec un angle précis et une vision d’auteur sont deux mécanismes bien différents.

    Cette seconde année du Mastère vise à pousser l’étudiant à exposer et à affirmer une opinion pour ensuite la développer et la retransmettre, que ce soit dans ses écrits ou sous la forme d’un documentaire.

    Les techniques de réalisation accentuent la scénarisation, le cadre et la lumière, le documentaire demandant une qualité de l’image proche de celle du cinéma.

    L’étudiant apprend donc à aiguiser son regard et étudie les mouvements de caméra, les effets et les cadrages, afin d’apporter la meilleure finition possible à ses images.

    En effet, un documentaire se prépare beaucoup plus longuement qu’un reportage. Il se conçoit comme un récit, qu’il faut conter et rendre immersif.

    L’étudiant découvre le storytelling, méthode de structure narrative qui capte l’attention et permet de faire plonger le public dans son univers.

    Culture documentaire et analyse filmique, infographie, mixage audio, post-production et diffusion, la multitude de compétences dispensées par des professionnels tout au long du cursus permettront aux étudiants d’être capables de réaliser des documentaires de A à Z, de la recherche du sujet et la rédaction du synopsis à la diffusion.

    Et afin de s’exercer, les étudiants réalisent des webdocumentaires tout au long de l’année et se construisent ainsi une solide expérience.

    À la fin de l’année, le stage obligatoire de quatre mois minimum permet d’enrichir son CV et de développer son réseau, ce qui est capital, surtout dans ces métiers où tout le monde se connaît !

Devenir un bon professionnel

Parmi les nombreux cours dont disposent les étudiants, certains prennent une place relativement importante dans le cursus. Découvrez donc les notions primordiales pour devenir un bon professionnel du journalisme audiovisuel.

  • Aborder les enjeux du monde contemporain est essentiel pour être un bon professionnel du journalisme audiovisuel.

    Grands enjeux du monde contemporain

    + d'infos
  • Lors du cursus Sup'Média en journalisme audiovisuel, l'étudiant recherche, analyse et vérifie l’information.

    Recherche, analyse et vérification de l’information

  • Le mastère en journalisme reporter d'images et documentariste aborde les techniques rédactionnelles pour devenir journaliste.

    Techniques rédactionnelles

  • Le programme du master journalisme Sup’Média aborde les techniques de cadrage, éditing et montage vidéo.

    Cadrage, éditing et montage vidéo

  • Le bac+5 en journalisme audiovisuel Sup’Média aborde les techniques de photographie, de cadre et lumière.

    Photographie, cadre et lumière

  • Le mastère audiovisuel journalisme documentaire Sup'Média, réalise un magazine vidéo de l'actualité de Tours.

    Projets, la réalisation de travaux concrets

    + d'infos
Je candidate au mastère Sup'Média Et quels sont les professionels qui nous forment ?
Top