pixel facebook
Notre groupe
Semaine charrette pour les étudiants Sup'Édition de l'école du Cercle digital à Tours : communication, édition, audiovisuel

Deux fanzines de 32 pages pendant une semaine « charrette » !

Depuis la rentrée 2019-2020, quatre semaines dites « charrette » rythment l'année scolaire de l'école du Cercle digital. Dans les métiers de la communication, lorsque l’on a une grosse charge de travail et un impératif de rendu du projet dans un délai court, on dit qu’on est en mode « charrette ». 

Avant chaque départ en vacances, nous mettons les étudiants en situation réelle via des projets de communication conséquents qui nécessitent de nombreuses heures de travail. Il faut ainsi composer avec les imprévus pour finir dans les temps. Stressantes mais gratifiantes, ce sont des expériences que les étudiants ne sont pas près d’oublier.

 

Article publié le 29/10/2019

Semaine « charrette » #1 :
Du 21 au 25 octobre 2019

 

Jour 1 : Prise de brief et chemin de fer

Lundi matin, 9h : c'est l'heure du brief. Les étudiants de la filière Sup'Édition, toutes promotions confondues, sont réunis à l'école. Pour cette première semaine, autant pour eux que pour l'administration, c'est un projet conséquent mais fictif qui les attend.

Il s'agit de créer un fanzine local sur Tours de 26 pages, format A4, avec de nombreux articles thématiques : 

  • Écologie, bio, circuit court, recyclage…
  • Social, sociétal, témoignage
  • Street art, art, mode, street wear
  • Musique, culture, festival…
  • Plan resto, gastronomie, food-truck…
  • Loisirs, entertainment, soirées…
  • Trucs et astuces, tutos rigolos…
  • Rubriques décalées (horoscope, petites annonces, job, matrimoniales…)
  • Au moins 2 portraits.

Le but : Oser casser les codes. Parler de choses qu’on aime, qui nous passionnent. 

L'ensemble du contenu (texte, photo, vidéo, maquette, encarts publicitaires) doit être créé par les étudiants. Un article au moins doit être de vie nocturne, à faire mardi de nuit. Des capsules vidéos doivent être créées pour chaque article. Celles-ci sont à ajouter dans le magazine avec une solution numérique innovante que les étudiants découvrent durant la charrette. Challenge ! 

Une fois le brief présenté, les étudiants sont séparés en deux équipes. Chacune fera un fanzine. C'est le moment de réfléchir aux différents sujets, de concevoir le chemin de fer en équipe de 21 étudiants. Ils se forment alors en comité de rédaction. Chacun doit proposer des idées, donner son avis, écouter ceux des autres, argumenter et choisir les thèmes des sujets, choisir l'angle par lequel en parler… Un vrai travail de réflexion pour concevoir l'ensemble du fanzine !

 

 

Brief : Deux fanzines de 32 pages pendant une semaine « charrette » !


15h : C'est l'heure de présenter son idée et le chemin de fer du fanzine à l'équipe de Rédacteurs en chef. 

L'équipe adminitrative de l'école, les professeurs référents et l'agence éditoriale composent l'équipe de Rédacteurs en chef et de coach. C'est eux qu'il faut convaincre lors de la présentation des idées, c'est à eux aussi que les étudiants peuvent s'adresser en cas de question ou de besoin d'aide technique… 

Chaque équipe présente son idée :

  • Le premier groupe a décidé de créer un magazine dont le parcours de lecture est défini par un quiz décalé de personnalité. Plutôt intellectuel, sportif ou fêtard ? Les sujets seront traités sous différents points de vue pour que chacun puisse lire un fanzine qui lui ressemble. 
  • Le second groupe a choisi de voir le monde à l'envers et de montrer l'envers du décor, aussi bien dans le fond des articles que dans la forme. Une présentation décalée et un sens de lecture inversé. 

Les idées annoncées par les deux équipes sont originales et validées. Les deux équipes ont remarqué que le nombre de pages annoncé n'était pas imprimable… et déroulent leur chemin de fer sur 28 pages au lieu de 26. Piège évité, la création peut continuer !

Chemin de fer des fanzines pour les étudiants du Cercle digital

Jour 2 : La création de contenus… C'est parti !

Alors que la première journée était principalement consacrée à la réflexion, c'est réellement l'heure de partir sur le terrain pour la création de contenu. Prise de rendez-vous, déplacement en ville et aux alentours à la rencontre des personnes qu'ils ont choisi d'interviewer dans leur fanzine. Il faut poser les questions, prendre des notes, photographier et filmer… sans oublier de faire attention au droit à l'image et à ses contraintes. 

Une fois revenu, il faut retranscrire, rédiger, mettre en forme… La création d'un article est travail long mais passionnant. Au fur et à mesure sur les informations se mettent en place, il faut penser à la maquette. Mise en page, choix de la police typographique, des photographies et illustrations… 

La journée continue jusqu'à tard le soir pour tout le monde… et notamment pour les équipes étudiants qui partent sur le terrain, en ville, de nuit afin de créer du contenu sur la vie nocturne tourangelle. Reportage sur les bars du Vieux-Tours pour un groupe ; maraude avec les bénévoles de la Croix-Rouge pour l'autre… De nuit, les conditions sont différentes, il faut savoir s'adapter. 

 

Tournage de nuit pour les étudiants du Cercle digital : Maraude de la Croix-Rouge

Jour 3 : Contenu, publicité et premier jet global à envoyer…

Mercredi 9h30 : Le rédacteur en chef a été contacté par un annonceur. Une publicité pleine page supplémentaire est requise… Par conséquence, il faut ajouter des pages au fanzine. De 28, ce sera finalement un 32 pages. 

Une fois l'annonce faite, les équipes continuent à travailler à la fois sur le terrain et dans les locaux de l'école. Ils écrivent leurs articles et créent les différentes publicités à intégrer dans le fanzine. La plupart d'entre elles sont fictives, il faut trouver un angle décalé et créer plusieurs encarts publicitaires.

Un sujet de publicité est quand à lui bien réel, c'est un lot d'affiches à créer dans le cadre des projets Boost des troisièmes années. De toute façon, qu'elle soit fictives ou réelles, l'attention portée au sens du message et à la réalisation technique est le même ! 

Ce soir-là, une première deadline de rendu les attend : il faut envoyer une première version du fanzine à l'équipe de rédacteurs en chef.

 

Maquette pour les étudiants en communication du Cercle digital à Tours

Jour 4 : C'est déjà le dernier jour de production !

Jeudi, 9h : L'équipe de rédacteurs en chef vient dans chaque groupe faire un retour constructif sur les fanzines reçus la veille. Il y a eu un travail conséquent de fait, mais certains angles ou certaines intentions de départ ce sont peut-être un peu perdus lors de l'écriture ou la mise en forme de l'article… Ça arrive, il faut rebondir ! Et vite, la deadline est proche.

Pour chaque groupe, il faut reprendre des articles, revoir la cohérence de l'ensemble du fanzine, finaliser la mise en page, relire les articles… Tout est à rendre ce soir !

 

Mise en page de Fanzine pour les étudiants du Cercle digital, école de communication et d'audiovisuel de Tours

Jour 5 : Rendu, debriefing et parenthèse… 

Deadline respectée : les deux fanzines ont été livrés dans la nuit.

Vendredi, 9h : c'est l'heure du debriefing. Les étudiants de la filière Sup'Édition sont réunis dans une salle et c'est le moment de visualiser ensemble les deux fanzines. Chaque projet est présenté, article après article…

Les étudiants, l'équipe et certains intervenants de la formation qui ont fait le déplacement pour cette restitution peuvent découvrir le travail de chacun. Ils peuvent se rendre compte de tout le travail réalisé en seulement quatre jours ! 

Une fois cette partie restitution des fanzines terminée, c'est le moment d'instaurer une mini-parenthèse. Un espace d'échange entre les étudiants, l'équipe administrative et l'agence pour discuter de leur ressenti sur cette première semaine « charrette » – une nouveauté de la rentrée ! – puis d'échanger sur cette première partie d'année à propos de l'école, des cours, des idées à proposer… 

12h30 : La matinée se termine par un pique-nique convivial initié par le BDE de l'école. Tarte, petites quiches, salade composée, gâteaux de toutes sortes et bonbons… Du salé et du sucré pour se remettre de cette semaine intensive ! 

Découvrir d'autres projets créés par les étudiants de Sup'Édition
Top