pixel facebook
Notre groupe
Portrait de Margaux Gac, étudiante de Sup'Média

Portrait de Margaux Gac, étudiante de Sup'Média

Article publié le 09/04/2018

Qu’as-tu fait avant Sup’Média ?

J’ai fait une licence d’Anglais LLCE à la fac des tanneurs à Tours.

Pourquoi avoir choisi Sup’Média ?

J’ai choisi Sup’Média pour le coté professionnalisant de la formation. D’une semaine à l’autre on apprend des choses très différentes, on passe de cours techniques à des cours théoriques. C’est une formation très dense qui nous rend polyvalent sur les nouveaux métiers du journalisme audiovisuel. De plus, je pratiquais la photo occasionnellement et j’avais envie de découvrir l’aspect reportage vidéo.

Qu’as-tu pensé de tes premières expériences terrain ?

On a tous réalisé des reportages courts sur des boutiques tourangelles locales. J’ai fait le mien sur une épicerie place de la victoire « Sur la branche ». Ça nous a permis de prendre en main les caméras et de commencer à toucher un peu au montage.
J’ai également eu l’occasion de faire un reportage sur les enfants et leur utilisation des écrans pour ZINEO : le magazine vidéo que l’on réalise de A à Z chaque semaine sur l’actualité tourangelle !

Est-ce que le fait d’avoir un pack caméra est un vrai plus pour toi ?

Oui, quand on part en reportage tous ensemble, on n’est pas deux ou trois derrière une caméra, pour l’apprentissage c’est une vraie plus-value.

Ton métier rêvé ?

Dans l’idéal j’aimerais réaliser des reportages longs de type magazine. Ce qui compte pour moi c’est d’avoir la caméra toujours dans les mains. Par la suite, j'aimerais repartir à l'étranger pour voir et donner à voir de nouveaux horizons et de nouvelles cultures à travers mes reportages.

Définis cette formation en journalisme en un mot ?

Prenante.

Découvrez "La bière se met à table", un reportage signé Margaux Gac.
Top