pixel facebook
Notre groupe
Portrait de Camille Valentin, étudiante du bachelor en communication et design éditorial à Tours

Portrait de Camille Valentin, étudiante de Sup’Édition

Article publié le 28/11/2018

Qu’as-tu fait avant Sup’Édition ?

Avant d’intégrer le cursus Sup’Édition de l’école du Cercle digital j’ai obtenu un bac littéraire. Puis j’ai fait deux années à l’école Brassart sur le campus de Tours, en design graphique et multimédia.

Pourquoi avoir choisi Sup’Édition ?

J’ai toujours aimé le graphisme et je voulais retrouver ce côté créatif dans ma formation et c’est ce que proposait Sup’Édition. C’est une école où les formations sont très polyvalentes, cela permet d’être capable de concevoir des projets du début à la fin.

Qu’as-tu pensé du projet éditorial de première année ? Ton rôle lors du projet ? 

Pour notre premier projet à l’école nous devions écrire un livre. Nous avons choisi le thème du bien-être. C’est un projet qui m’a énormément apporté sur les plans humain et culturel. J’ai adoré rencontrer des professionnels et pouvoir échanger avec eux. J’ai commencé à élaborer la première maquette du livre, celle qui a servi de base pour certaines pages. Nous nous sommes répartis le travail en plusieurs groupes, chacun représentant un thème particulier. J’ai choisi de rejoindre le groupe sur la santé. Nous avons étudié plusieurs types de médecine alternative dont les huiles essentielles et la médecine chinoise. On a souvent tendance à sous estimer ce genre de médecine qui sont pourtant très efficaces.

Tu es actuellement en deuxième année de bachelor... Qu'est-ce qui te plaît le plus ? (vidéo, motion design, webdesign, photos, PAO…)

Ce qui me plaît le plus et depuis toujours c’est la création. Quelle soit graphique ou audiovisuelle, cela permet de laisser libre cours à mon imagination. Mettre en valeur une marque, lui apporter du sens, c’est que je préfère le plus !

Ton métier rêvé ?

Être un créatif pur, directeur de création. C’est un haut poste de créatif qui permet de superviser et d’être en contact avec le client tout en étant à l’origine de l’essence d’un projet. J’aimerais essentiellement travailler pour une agence spécialisée dans la mise en place de produits publicitaires dans le domaine des cosmétiques.

Où as-tu effectué ton stage de fin d’année ? 

J’ai eu la chance de faire mon stage chez Kubilaï. C’est une super agence de design située place Jean Jaurès à Tours où les créateurs sont juste incroyables. Cette agence est spécialisée dans le design de packaging. J’ai donc réalisé des facings pour des marques comme Vigean et Bonne Maman.

Rapport de stage de Camille Valentin
Le rapport de stage de Camille Valentin chez Kubilaï.

J’ai eu la chance aussi de créer ma propre affiche pour l’Atelier St Michel, qui est visible dans chaque boutique de la marque. J’ai également travaillé sur une illustration vectorielle pour Icade. Cette agence m’a donné l’opportunité de gérer des missions variées qui m’ont fait découvrir tous les aspects créatifs d’une agence de design. 

Top